DE | EN | FRSucheNavigation öffnen
DE | EN | FRSucheNavigation öffnen
ZUSE - GemeinschaftJRF - Gemeinschaft
Startseite / RÉFÉRENCES / HoWaMan

HoWaMan

Gestion des risques d'inondation dans les zones semi-arides et arides

L'Iran est confronté à des défis particuliers en raison de son climat semi-aride à aride et de ses particularités géographiques, compte tenu du changement climatique. Par exemple, le pays doit souvent faire face à une grave sécheresse, car les précipitations sont rares et irrégulières. Ces rares précipitations se caractérisent par une courte durée et une très forte intensité. En raison de leur caractère soudain et imprévisible, les crues subites qui en résultent représentent un risque pour la vie et les biens matériels, souvent sous-estimé par la population. Le bassin versant du fleuve Kan, dans la province de Téhéran en particulier, doit faire face à ces défis. La région se caractérise par ses pentes montagneuses abruptes au nord et par la capitale de Téhéran avec plus de 11 millions d'habitants au sud. Cet endroit attire principalement les touristes locaux qui utilisent la région pour les loisirs locaux.

Objectif du projet global

Outre l'identification des zones inondables dans le bassin versant de la rivière Kan le but du projet commun est le développement d'un système local d'alerte précoce et la conception d'une gestion efficace des risques d'inondation. De cette manière, la population et les autorités seront davantage sensibilisées aux risques et, outre les aspects économiques et politiques, les composantes sociales seront intégrées comme partie intégrante de la gestion des risques d'inondation. Ainsi, les résidents doivent être activement impliqués afin d'intégrer dans le FRM des mesures privées d'adaptation aux inondations.

Afin de renforcer la gestion locale des risques d'inondation dans les régions arides et semi-arides, un système d'alerte précoce sera développé pour la région en plus de l'évaluation des risques d'inondation. Ce système utilisera des données de surveillance en temps réel et des processus de prévision des inondations pour informer à temps les citoyens vulnérables de l'imminence d'une inondation. En outre, la vulnérabilité de cette région doit être réduite par l'aménagement d'un permis pour les bâtiments afin de mieux évaluer les dangers potentiels.

Un autre objectif important du projet global est le renforcement des capacités des experts et la sensibilisation des différents groupes d'intérêt et des résidents aux inondations à l'aide d'une communication ciblée sur les risques. Différents médias tels que les modèles 3D, la réalité augmentée et les films éducatifs sont utilisés, selon le groupe d'intérêt respectif.

PERSONNE DE CONTACT

Dipl.-Ing. Manuel Krauß
+49 (0) 241 80 2 68 43 / E-Mail

Rona Michaelis, M.Sc.
+49 (0) 241 80 2 68 20 / E-Mail

Hamed Etminan, B.Sc.
+49 (0) 241 80 2 68 25 / E-Mail

 

CLIENT

Ministère fédéral de l'éducation et de la recherche (BMBF)

PARTENAIRES DU PROJET

Institut universitaire de l’RWTH de génie hydraulique et de gestion des eaux d'Aix-la-Chapelle (IWW); Institut de sociologie Chaire de technologie et d'organisation (STO); Magdeburg-Stendal Université des Sciences Appliqués, Chaire d'hydromécanique, de modélisation hydrodynamique et de risque d'inondation (HS-M); Centre de compétence sur les inondations e. V.; Kisters AG; DTM GmbH & Co. KG