DE | EN | FRSucheNavigation öffnen
DE | EN | FRSucheNavigation öffnen
ZUSE - GemeinschaftJRF - Gemeinschaft
Startseite / RÉFÉRENCES / NitroSX

NitroSX - Désulfuration microbiologique du biogaz

Développement d'un procédé pour l'utilisation du nitrate des eaux usées comme donneur d'oxygène pour une désulfuration biologique du biogaz oxydatif

Les aspects actuels tels que le renforcement constant des exigences légales en matière d'émissions et le besoin d'optimiser l'énergie nécessitent un développement innovant de la purification du biogaz, en particulier l'élimination du sulfure d'hydrogène (H2S). L'utilisation d'un procédé de nettoyage biologique-oxydatif représente une approche holistique durable de la désulfuration du biogaz afin de pouvoir garantir l'efficacité voulue pour les moteurs à biogaz et un fonctionnement à faible entretien sans réduire la durée de fonctionnement.

Objectifs du projet

Afin de réduire la teneur en H2S du biogaz, un nouveau procédé de désulfuration microbiologique est étudié dans le cadre du projet NitroSX. L'accent est mis sur l'étude d'une chaîne respiratoire alternative pour l'oxydation biotechnologique du sulfure d'hydrogène sur le matériau support de biofilm à base de plastique EvU Pearl® et sur la mise en place d'un contrôle automatisé du processus. En particulier, le nitrate (NO3-) peut être utilisé comme accepteur d'électrons en plus de l'oxygène (O2). Le nitrate présente l'avantage de pouvoir être ajouté au processus de désulfuration sans apport énergétique élevé ou d'être déjà présent dans le milieu.

Dans le cadre du projet, une usine pilote sera conçue et construite à l'échelle d'un conteneur, qui sera ensuite testée dans des usines de biogaz agricoles. L'installation sera exploitée avec des résidus de fermentation et du biogaz provenant d'une usine de biogaz afin de garantir des conditions d'exploitation réalistes et pratiques. On utilise les microorganismes naturels (bactéries chimiolithotrophes), ainsi que les nutriments des résidus de fermentation, qui convertissent les composés soufrés réduits en énergie. Dans la désulfuration biologique, ces souches sont utilisées pour décomposer le H2S dans le biogaz avec du nitrate (NO3-). La conversion se fait par étapes, du soufre élémentaire au sulfate.

Description du principe de la procédure

L'installation pilote consiste en une colonne d'adsorption de biogaz à contre-courant avec un bioréacteur à lit mobile (MBBR) attaché pour valider les conditions générales pour l'ingénierie des procédés. L'installation pilote, y compris la technologie de mesure, de contrôle et de régulation (MSR), est fabriquée dans un conteneur compact.

PERSONNES DE CONTACT

Dipl.-Ing. Alejandra Lenis
+49 (0) 241 80 2 68 42 / E-Mail

Dr.-Ing. Kristoffer Ooms
+49 (0) 241 80 2 68 22 / E-Mail

Jochen Schunicht
+49 (0) 241 80 2 79 71 / E-Mail

CLIENT

Ministère fédéral de l'économie et de l'énergie (BMWi)

PORTEUR DE PROJET

AiF Projekt GmbH

PARTENAIRES DU PROJET

EvU Innovative Environmental Technology GmbH
Aquatec-Reuter GmbH